dimanche 22 mars 2015

Saint-Dié : dispersion programmée d'un fonds unique


Dans un article daté du 10 mars 2015, le quotidien Vosges Matin annonce la dispersion programmée du fonds Weick, déposé depuis 1984 à la médiathèque Victor-Hugo de Saint-Dié. Ces 5 555 plaques de verre photographiques sont issues de l'entreprise fondée par Adolphe Weick à la fin du XIXe siècle.


Elles constituent les supports à partir desquels vont être imprimés des milliers de cartes postales de Saint-Dié et de sa région, des années 1890 à la veille de la Seconde Guerre mondiale. C'est un témoignage unique, en partie publié sous la houlette de Jean-Claude Fombaron dans deux ouvrages intitulés Images du vieux Saint-Dié.


Estimé à 60 000 euros au minimum, le fonds devrait être vendu lors d'enchères publiques par le petit-fils d'Adolphe Weick, son actuel propriétaire. Si aucune collectivité publique n'intervient pour l'acquérir, nous assisterons à la dispersion d'une source documentaire unique et rarissime.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire