dimanche 8 mai 2016

Les forêts vosgiennes à l'ère industrielle

LES FORETS VOSGIENNES A L’ÈRE INDUSTRIELLE

conférence d'Eric Tisserand, docteur en histoire

 mardi 17 mai 2016 | 19h00 | ENSTIB, Épinal, grand amphithéâtre | entrée libre et gratuite


Aujourd'hui, la filière bois constitue un secteur d'activité dynamique sur le territoire départemental. Pour comprendre comment elle s'est construite, il faut remonter deux siècles en arrière, des années 1830 jusqu'à la Grande Guerre, période où le département s'industrialise. Si dès le début du XIXe siècle, l'exploitation des forêts permet déjà la fabrication de produits sciés (planches et charpentes) et de boissellerie, vendus hors du département, le travail du bois connaît ensuite d'importantes mutations à partir de la Restauration, et plus encore durant les années 1850-1860. Le travail en forêt s'intensifie, grâce à un aménagement plus rationnel des espaces boisés, et permet d'extraire plusieurs centaines de milliers de mètres cube de bois par an. Les productions, organisées par une majorité de petites et moyennes entreprises familiales, forment progressivement une filière industrielle, par le développement d'activités de première transformation (essor des entreprises de sciage privées), de seconde transformation (industries de la menuiserie, du meuble, de la boissellerie) et d'un secteur de la papeterie utilisant les pâtes de bois. Constituée de 800 entreprises, mobilisant près de 10 000 Vosgiens (patrons et salariés), la filière bois marque fortement de son empreinte le département au début du XXe siècle, et constitue un bel exemple historique du rôle moteur de la petite industrie dans l'industrialisation progressive d'un territoire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire