samedi 3 janvier 2015

D'une année l'autre


Le Blog de l'Emulation a vécu sa première année civile, même s'il n'a pas encore un an. En tant que créateur (notez le petit "c") et, pour le moment, animateur principal de ce nouvel organe, je prends la liberté de quelques mots sur le passé récent et d’un ou deux vœux pour les temps à venir.

Ce Blog, puisque le néologisme est de mise, a commencé à remplir une fonction d'information sur les manifestations et les activités proposées par l'Emulation, soit en les annonçant, soit, l'un n'excluant pas l'autre, en proposant quelques comptes rendus. C'est bien le moins que l'on puisse en attendre, et c'est très certainement utile. Mais au fond, cela pourrait bien n'être qu'un doublon du courrier postal ou des annonces dans la presse. Plus "moderne", plus "dans le coup" comme disait ma grand-mère, mais doublon quand même, sauf que...

C’est tellement trivial que je devrais me dispenser de rappeler les possibilités de mise à jour d’un blog que le papier ne permet pas, si je ne tenais à faire observer que cet avantage vaut seulement si les lecteurs s’inscrivent dans une temporalité comparable à celle des rédacteurs. Mais bien souvent, ils ne font pas, et d'ailleurs pourquoi le feraient-ils ?

Offrons-nous un petit détour dans le temps : en m’intéressant d’assez près à l’Emulation quand elle était petite, vers 1830, j’ai été frappé par la densité, la rapidité et la vigueur des échanges épistolaires entre les membres résidant à Epinal, ceux du reste des Vosges, ceux de l’extérieur, et toutes sortes de correspondants savants ou prétendus tels. Je peux me tromper, mais de telles pratiques n’ont plus tellement cours dans notre Société, si ce n’est bien sûr à titre personnel. Certes, gardons-nous des anachronismes, l’Emulation de l’époque n’a qu’une ressemblance approximative avec celle d’aujourd’hui. Mais tout de même, ne pourrait-on hasarder l’idée que la vitalité intellectuelle d’une Société comme la nôtre tient en grande partie à sa capacité à susciter des échanges, des dialogues, et pourquoi pas des controverses ou des polémiques ? Et donc pour répondre à la question du paragraphe précédent : les lecteurs viendront sur le blog si celui-ci devient un lieu d’échanges, de débats et de controverses.

Pour les débuts de ce Blog, nous avons eu beaucoup de chance. Des circonstances archéo-terrassières encore mal élucidées pour un béotien comme moi nous ont offert de belles discussions, un peu vives parfois, mais tout-à-fait revigorantes. Seulement voilà, sans mettre en doute la serviabilité de la municipalité d’Epinal, je ne suis pas sûr que nous puissions exiger d’elle à l’avenir qu’elle nous fournisse encore aussi gracieusement matière à faire vivre notre Blog. Nous devrons donc compter sur nous-mêmes.

En pratique, nous pourrions partir de ce qui existe déjà. Je veux parler des débats qui suivent les conférences. Cela supposerait évidemment l’accord préalable du conférencier, mais on pourrait imaginer une sorte de poursuite des échanges de fin de conférence sur le Blog, dans les Commentaires publics autour d’un résumé de l’intervention, ou encore d’un relevé des questions posées, ou de compléments d’information du conférencier. La même piste peut être suivie pour les articles des Annales, ou d’autres publications.

Voilà, c’est peu de choses, et ce n’est pas très original. Mais si ces quelques lignes pouvaient susciter des réactions intéressées, même vivement contradictoires, bien entendu, j’en serais fort heureux. Cela flatterait ma vanité personnelle, ce qui n’est pas négligeable, mais cela pourrait aussi et surtout contribuer au vrai démarrage de ce Blog, que je ne conçois pas, on l’aura compris, comme une simple vitrine de l’Emulation, mais comme une chance pour elle de rencontrer de nouveaux publics, plus variés, et, in cauda venenum, plus jeunes.

Et j’oubliais : bonne année 2015.

Christian Euriat



1 commentaire:

Alexandre Laumond a dit…

Désolé mais je souscris entièrement à ces propositions sans pouvoir engager la moindre polémique ;-) Il est certain que le Blog doit être plus qu'une simple vitrine de l’Émulation. Que chacun puisse exprimer son avis, poser des questions et assouvir sa curiosité. Les sujets ne manquent pas et les suggestions seront les bienvenues. Et puis, au détour : bonne année 2015 ! AL

Enregistrer un commentaire