samedi 7 février 2015

Thaon : les cités ouvrières sont-elles solubles dans le patrimoine ?



Vendredi 6 février, sous les auspices de l'Association du patrimoine thaonnais et de la Société d'émulation, la conférence donnée par le jeune architecte Sébastien Labruyère sur les cités ouvrières de Thaon-les-Vosges a suscité un débat qui mérite d'être prolongé sur le blog de l’Émulation. 
Il s'agit notamment de savoir ce qui peut entrer dans le cadre d'une politique de sauvegarde et de mise en valeur du patrimoine industriel de la ville, étant entendu que, concernant les cités, nous sommes face à de l'habitat particulier et à un nombre conséquent de propriétaires aux intérêts parfois divergents. Autrement dit, les élus et les acteurs culturels n'ont pas à gérer les mêmes problématiques que celles rencontrées lors de la protection et de la restauration de la Rotonde.
Des contraintes particulières qui entraîneront des choix politiques... qu'il convient d'éclairer !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire